Qu’est-ce que l’éveil-judo ?

Le rôle bénéfique de la pratique physique pour les jeunes enfants est aujourd’hui communément reconnu. Cependant toute forme d’activité physique n’est pas bonne à proposer. C’est autour de l’intérêt de l’enfant que notre programme éveil-judo est délibérément construit.
L’éveil-judo a comme finalité pour l’enfant de :

  • faciliter ses futurs apprentissages du judo, mais aussi des activités sportives et artistiques,
  • le prédisposer à de futures relations sociales de qualité,
  • contribuer à son développement physique et intellectuel.

Pour répondre à ces finalités,

L’éveil-judo c’est …

  • inciter l’enfant à explorer librement et à s’adapter dans un contexte convivial, attrayant et varié.
  • l’accompagner vers la maîtrise d’habiletés motrices fondamentales : l’équilibration, la locomotion, la préhension au travers de pratiques multiformes qu’autorise le contexte du dojo (salle de judo).
  • proposer initialement à l’enfant des activités respectant son besoin de réaliser seul pour l’amener progressivement vers une pratique qui l’implique dans des interactions par deux, de coopération essentiellement et parfois aussi d’opposition.
  • enseigner des règles de « savoir être » en groupe, identifiées dans un code « des bonnes conduites » qui préfigure le code moral du Judo dans le but d’amener l’enfant à une meilleure acceptation de l’autre et à établir un climat relationnel de confiance.

L’éveil-judo ce n’est pas …

  • la période des apprentissages techniques judo. Que ce soit dans la pratique au sol ou debout, ceux-ci ne sont abordés qu’à partir de 6 ans.
  • l’opposition (ou jeux d’opposition) comme forme dominante d’expression par deux. La situation de rivalité ne sera pas absente de l’éveil-judo, mais elle prendra un caractère atténué, acceptable du point de vue de l’enfant de 4 et 5 ans. Les situations sollicitant l’entraide, la réalisation commune, la complicité, le partage seront majoritaires.