Pourquoi devenir Arbitre et Commissaires Sportifs ?

Le secteur de l’arbitrage doit être compris comme faisant partie intégrante de l’activité de pratique du judo jujitsu et cela dès le club

Pour les jeunes ou moins jeunes, être présents sur et autour des tatamis dans un rôle actif et engagé, reste une source de motivation affirmée

Il est possible de vivre le judo dans l’arbitrage en accédant à des responsabilités, du club jusqu’au niveau international

  • Commissaire sportif
  • Arbitre
  • formateur de commissaire sportif
  • évaluateur
  • instructeur

Par l’arbitrage, le judoka obtient les requis et participe activement à la représentativité de son club.

Quel que soit son niveau sportif, le judoka, garçon ou fille, peut suivre une formation pour évoluer dans l’arbitrage, sous réserve des conditions suivantes :

Arbitres :

• Pour les filles et les garçons : être licencié, Benjamin(e)s, avoir le grade de ceinture verte minimum et être arbitre de club

Commissaires Sportifs :

• Pour les filles et les garçons être licencié(e), au minimum Benjamin(e), ceinture jaune et commissaire sportif de club.

gong